Gassendi et Peiresc, Savants en Provence

Gassendi et Peiresc,
Deux extraordinaires Savants en Provence.

 

Au travers de cette page, je ne vais pas retracer l’historique des Alpes de Haute Provence, anciennement Basses Alpes.
Pour commencer modestement, je ne vais présenter que deux illustres personnages du 17ème siècle, deux grands et éminents savants injustement oubliés ou bien trop méconnus selon moi, mais qui ont pourtant impacté durablement le monde scientifique du Siècle des Lumières.

Pierre Gassendi et Nicolas-Claude Fabri de Peiresc

Le premier est né non loin de Digne-les-Bains, a donné son Nom au Boulevard principal de Digne préfecture des Alpes de Haute Provence, le second est le tout dernier Érudit Universel de l’humanité.
J’ai nommé Pierre Gassendi né à Champtercier, à coté de Digne (département 04) le 22 Janvier 1592, et Nicolas-Claude Fabri “de Peiresc”, né le 1er Décembre 1580 à Belgentier au nord de Toulon (département du Var) Il sera Sénateur à Aix-en-Provence.

Claude Mellan

Ci-contre, deux dessins réalisés à Aix-en-Provence par Claude Mellan, lors des fameuses gravures de la Lune organisées par Peiresc et Gassendi entre le 24 septembre et le 07 novembre 1636 au sommet de la montagne Sainte-Victoire. La main du graveur Claude Mellan était guidée par nos deux Savants qui eux avaient les yeux soudés sur leurs lunettes astronomiques de type Galilée.
Gassendi est à gauche, et Peiresc à droite. (2 dessins assemblés par PYAP en 2006)

Gravures de la Lune par Claude Mellan, Gassendi et Peiresc

Le texte sur le bandeau, est le suivant :
(avant le montage par PYAP, le texte se situait uniquement sous la gravure de la pleine Lune)
’’ Phasium Lunae Icones, quos Anno salutis 1634 et 1635. pingebat, ac sculp ebat Aquis sextijs
Claud. Mellan Gall us Preasentibus ac flagitantib us Illustrib us Viris Gassendo er Peireschio
’’

Soit : “Représentation d’une phase de la Lune que Claude Mellan français peint et grave à Aix pendant l’An de Grâce 1634 et 1635
à la demande et en présence des honorables sieurs Gassendi et Peiresc.”

Deux grands savants d’une vivacité d’esprit hors du commun.
On peut sans risque dire qu’ils sont à l’origine des Sciences Modernes. Au même titre que Galilée, Marin Mersenne, Hevelius, ou même René Descartes avec lequel Gassendi s’est souvent affronté ! Pour être plus précis, disons plutôt que Descartes s’affrontait souvent avec Gassendi. Il ne supportait pas qu’un Gassend provençal, né de parents éleveurs de moutons, et qui les gardait étant enfant, puisse briller autant et sinon plus que sa superbe noblesse ! Descartes n’aura de cesse que de tenter de discréditer Gassendi qui lui, restait imperturbable aux calomnies en répondant avec distinction et courtoisie.

1/ Puisque Pierre Gassendi est né non loin de Digne-les-Bains, à Champtercier, commençons par le portrait de notre Savant local, Pierre Gassendi, ICI.
2/ Suivra le portrait du très illustre Nicolas-Claude Fabri, bien plus connu sous le nom de Peiresc.

SUITE A VENIR.

Voici quelques images concernant la période durant laquelle Pierre Gassendi et Nicolas-Claude Fabri de Peiresc ont brillé parmi d’autres grands savants du 17ème siècle.

[Best_Wordpress_Gallery id= »53″ gal_title= »Pierre Gassendi »]